Divertissement

Les trois premiers trimestres de l’année 2020 en Amérique latine et dans les Caraïbes ont le plus diminué en heures de travail

Selon le dernier rapport de l’Organisation internationale du travail publié le mercredi 30 septembre, près de 34 millions d’employés dans neuf pays d’Amérique latine ont perdu leur emploi, soit 80% de la population économiquement active totale de la région. Cependant, certaines suppressions d’emplois sont temporaires et devraient reprendre une fois que les effets du verrouillage seront passés. Il faudra maintenant beaucoup de temps pour le poste avant le retour du COVID-19.

Ce rapport souligne également le fait qu’au cours des trois premiers trimestres, l’Amérique latine et les Caraïbes sont en tête en termes de perte d’heures de travail, avec 21% de pertes d’emplois par rapport aux autres régions du monde. Ce chiffre est presque le double de la moyenne mondiale de 11,7%.

Le rapport est intitulé “Aperçu du travail à l’époque du COVID-19: Impacts sur le marché du travail et les revenus en Amérique latine et dans les Caraïbes” recueilli au Brésil, en Argentine, au Chili, en Colombie, au Costa Rica, au Mexique, au Pérou, au Paraguay et en Uruguay. basé sur des données faites.

Selon le rapport des trois premiers trimestres de 2020, les revenus du travail ont diminué de plus de 19%. Le rapport indique que le pire trimestre a été le deuxième trimestre où plus de 33,5% du travail total a été perdu. Le taux de chômage moyen de ces neuf pays au deuxième trimestre était de 11,5%, soit 2% de plus qu’au trimestre précédent.

S’adressant à une conférence de presse à l’occasion de la publication du rapport, des fonctionnaires du BIT ont déclaré que «le manque de travail formel deviendra plus prononcé pour certains groupes de personnel, tels que les jeunes, les femmes et les adultes sous-qualifiés». Le rapport indique que la contraction économique actuelle a poussé les travailleuses dans la position la plus faible. L’impact à long terme de cette situation serait l’augmentation des différences entre les sexes dans la population active et l’élargissement des revenus.

Ce rapport indique que bien qu’il y ait des signes précoces de reprise avec un retour au travail au troisième trimestre, les niveaux de revenu et les taux d’emploi prendront beaucoup de temps pour retrouver le poste avant le COVID-19.

Related Articles

Close